CURAVIVA BE - Formation - Formation professionnelle supérieure - EP Assistant-e spécialisé-e en soins de longue durée et accompagnement

EP Assistant-e spécialisé-e en soins de longue durée et accompagnement

Les assistants et assistantes spécialisés en soins de longue durée et accompagnement fournissent aux clients des établissements de soins de longue durée, tant stationnaires qu’ambulatoires, des soins et un accompagnement conformes à la situation et aux besoins. Ils participent à l’élaboration et à l’évaluation de la planification des soins et de l’accompagnement, les documentent, et font des propositions d’ajustement.

Les assistants et assistantes spécialisés en soins de longue durée et accompagnement disposent de connaissances et d’aptitudes approfondies dans le domaine des soins et de l’accompagnement des clients présentant des problèmes gériatriques ou gérontopsychiatriques ou se trouvant en situation de soins palliatifs. Ils favorisent le bien-être physique, social et psychique des clients en s’appuyant sur leurs ressources et sur celles de leur entourage.

Les assistants et assistantes spécialisés en soins de longue durée et accompagnement planifient et organisent dans leur domaine la journée de travail des membres de l’équipe à laquelle ils appartiennent, en leur assignant des tâches correspondant à leur formation et à leurs compétences. Ils ou elles leur apportent un soutien et supervisent l’accomplissement de leur travail dans les limites de leurs compétences. Pour répondre aux questions ainsi que pour accomplir et surveiller les tâches qui dépassent leurs compétences, ils font appel aux infirmiers et infirmières diplômés.

Dans leur quotidien, les assistants et assistantes spécialisés en soins de longue durée et accompagnement établissent et entretiennent avec les clients une relation professionnelle empreinte de respect. Ils observent les principes éthiques et juridiques et tiennent compte des besoins et des ressources des clients ainsi que de leur entourage. Ils ou elles respectent leur personnalité.

Les assistants et assistantes spécialisés en soins de longue durée et accompagnement connaissent leur rôle professionnel et celui des membres de l’équipe interprofessionnelle et interdisciplinaire. Ils mènent une réflexion critique sur leur propre mode de travail et sur la collaboration au sein de l’équipe. Ils adaptent leur propre attitude et action, et formulent des propositions en vue d’optimiser la collaboration. Ils assument la responsabilité de leur perfectionnement personnel et professionnel.

Les assistants et assistantes spécialisés en soins de longue durée et accompagnement fournissent des prestations de façon autonome conformément aux compétences qu’ils ont acquises, aux conditions cadres juridiques et aux réglementations internes de l’établissement qui les emploient.

L’examen professionnel d’Assistant-e en soins d’accompagnement se base sur le règlement d’examen et les directives y relatives.

Pour tout renseignement concernant l’examen veuillez vous adresser au secrétariat d’examen.

Lien vers les Prestataires de formation

Admission
Sont admises à l'examen final les personnes qui possèdent:

  • un certificat fédéral de capacité d’assistant ou assistante en soins et santé communautaire, un diplôme d’infirmier ou infirmière de niveau I, un certificat d’infirmier assistant ou infirmière assistante CC CRS ou un titre équivalent ;
    ou
  • un certificat fédéral de capacité d’assistant socio-éducatif ou assistant socio-éducative, orientation accompagnement des personnes âgées ou variante généraliste, ou un titre équivalent, ainsi qu’une attestation d’acquisition de compétences médico-techniques;
    et qui
  • attestent d’une expérience professionnelle de deux ans au minimum dans les soins de longue durée et accompagnement.

Les candidats sont admis sous réserve du paiement de la taxe d’examen selon le ch. 3.41 et de la remise du travail de réflexion sous une forme exhaustive et dans les délais fixés.

La décision concernant l’admission à l’examen final est communiquée par écrit aux candidats au moins trois mois avant le début de l’examen final. Les décisions négatives indiquent les motifs et les voies de droit.

Plus d'information: EP Santé